Quel âge a réellement votre entreprise ?




Beaucoup de collaborateurs ne vivent pas à la même époque selon qu’ils sont au travail ou chez eux, à la maison.
Ils vivent encore leur expérience au travail comme contraignante, soumise à trop de process et de contrôles en interne, surtout au sein d’organisations lourdes et complexes. Ces collaborateurs témoignent que tout va à la fois trop vite par ce qu’on exige d’eux et en même temps trop lentement, notamment dans les prises de décision et la simplification insuffisante des process. Ils souffrent d’une digitalisation mal accompagnée. Dans leurs organisations, il y a souvent eu confusion entre simple outillage technologique et véritable transformation culturelle autour du digital, celle qui induit de nouveaux modes d’organisation, d’agilité et de collaboration entre les gens.
Inversement, dans leur vie privée, ces mêmes individus sont des rois. Leur expérience en tant que consommateur est de plus en plus fluide, facilitée par les nouveaux services digitalisés. La réalisation de leurs souhaits y est simple, efficace et rapide. En quelques clics et en un rien de temps, ils se font livrer leurs commandes, sollicitent un chauffeur ou réservent leurs prochaines vacances.
Le décalage qui existe entre l’expérience au travail et l’expérience à la maison devient de moins en moins supportable pour les collaborateurs. Comment accepter que leur baguette magique disparaisse sitôt passés le seuil de leur bureau ?  Là, ils vont devoir se débrouiller seuls, trouver des solutions par eux-mêmes, lutter pour avoir une information ou collaborer avec les autres services. Sans compter l’énergie dépensée dans une multitude de tâches à faible valeur ajoutée qui les éloignent de la raison d’être de leur travail.

L’Expérience Collaborateur : le nouveau baromètre de transformation de l’entreprise
L’Expérience Collaborateur est la combinaison unique de tous les moments clés qu’un individu vit avec l’organisation depuis son entrée jusqu’à son départ de l’entreprise. Ce qu’il va vivre au quotidien, en termes de sens, de relations humaines, d’environnement physique et digital, devient décisif pour son engagement et sa performance. Cette expérience est positive lorsque le collaborateur est porté par sa mission autant que par la fluidité et la simplicité mises à son service dans son travail, que ce soit dans son mode opérationnel, relationnel ou managérial. Elle est négative lorsque le quotidien du collaborateur est dépourvu de sens et que son travail est contrarié en permanence par des irritants en tous genres.
L’âge d’une entreprise n’est pas corrélé à son ancienneté. Il n’y a pas que les entreprises de la jeune génération (les GAFAMA NATU, entre autres) qui misent sur l’Expérience Collaborateur. Des entreprises historiques comme Danone, La Poste, Leroy Merlin, Michelin ou Orange ont fait une cure de jouvence en plaçant l’Expérience Collaborateur au cœur de leur business model et en revisitant du sol au plafond les moments clés pour les collaborateurs. A contrario, certaines entreprises récemment créées sont déjà vieilles par l’expérience peu enthousiasmante et peu engageante qu’elles offrent à leurs salariés.
Et gare aux expériences négatives ! Le pouvoir donné par le digital au consommateur dans sa vie de tous les jours est le même que celui donné aux candidats et aux collaborateurs via les réseaux sociaux : si la promesse de l’employeur n’est pas tenue, ces derniers ont le pouvoir de ringardiser une organisation en quelques tweets qui seront fatals pour sa réputation.
D’ici quelques années, gageons que ce ne sera plus tant la technologie qui fera la différence entre les organisations, cette technologie se banalisera : c’est l’expérience humaine que l’entreprise fera vivre autour qui deviendra son meilleur atout de compétitivité et son secret de jeunesse. C’est déjà le cas. On peut se demander pourquoi certaines organisations mettent autant de temps à l’intégrer…

Pour en savoir plus et mieux comprendre comment mettre en place une démarche d’Expérience Collaborateur au sein de votre organisation :



MERCI POUR VOTRE FIDÉLITÉ !

2 commentaires:

  1. 30 ans de mondialisation, de centralisation, de course à être le plus gros, le plus fort, le leader. Comment les entreprises vont-elles réussir à déconstruire leurs grandes pyramides verticales pour revenir l'autonomie au terrain,à l'agilité, pour permettre aux collaborateurs de ne plus subir le poids des multiples contraintes qui tuent dans l’œuf la moindre initiative? Ce n'est maintenant plus une option mais une nécessité, pour ne pas dire une question de survie.

    RépondreSupprimer
  2. J'ai beaucoup aimé votre dernier livre sur l'Expérience Collaborateur! Je l'ai offert à mon boss et à ma DRH

    RépondreSupprimer